Installer Shinken sur Linux (Debian)

Sous Linux je fais tout en lignes de commandes. C’est un gain de temps considérable et c’est aussi plus FUN que du simple clic-souris…  😀

Mon Terminal préféré est Terminator sous Linux, iTerm2 sous Mac et MobaXterm sous Windows !
L’avantage c’est que l’on peut splitter les fenêtres et pour le coup exécuter des tâches en parallèles.

Voici les raccourcis utiles et à apprendre par coeur pour Terminator et surtout pour vous simplifier la vie !
http://www.tux-planet.fr/raccourcis-clavier-sous-bash/


Pour Installer Shinken, nous avons besoin de paquets :

  • python2.7
  • python-pycurl
  • python-cherrypy3
  • python-pip
  • python-setuptools
  • python-paramiko
  • nagios-plugins
  • mongodb
  • sysstat
  • vim

Pour rappel, avant d’installer un paquet, il faut mettre à jour les sources : aptitude update

Un conseil, si vous disposez d’un serveur MySql et que vous souhaitez faire un aptitude upgrade pensez à d’abord mettre à jour votre serveur de base de données via la commande mysql-upgrade.

Si vous rencontrez l’erreur tzdata rendez-vous sur l’article : Corriger l’erreur “tzdata”

Installation de shinken

Shinken nécessite la création d’un utilisateur de même nom qui sera propriétaire des répertoires stockant les traces (logs) de l’application.

  1. Créer un utilisateur shinken : adduser shinken
  2. Attribuer les droits sudoers à cet utilisateur : visudo -f /etc/sudoers
  3. Installation du logiciel via PIPpip install shinken
  4. Un fois terminée vous trouverez :
  • Les fichiers de configuration dans le dossier /etc/shinken
  • Les librairies dans /var/lib/shinken/libexec
  • Les plugins de Nagios dans le répertoire /usr/lib/nagios/plugins
  • Les logs dans /var/log/shinken

Le superviseur est dorénavant déployé sur la machine virtuelle SRVSUP.

Exécuter Shinken en tant que service

Afin que Shinken soit autonome dans le but que l’ingénieur puisse se concentrer sur l’analyse des remontées d’alertes. Il faut le paramétrer en tant que service pour qu’il s’exécute au démarrage du serveur. Pour cela, deux méthodes sont possibles :

  • Sous un OS basé sur systemd (comme Debian 8 Jessie)

for i in arbiter poller reactionner scheduler broker receiver; do systemctl enable shinken-$i.service; done

  • Sous Linux (Debian ou Ubuntu)

update-rc.d shinken defaults

Pour gérer (Arrêter/Démarrer) le service shinken, trois commandes sont possibles :

  • /etc/init.d/shinken   start | stop | restart
  • service shinken       start | stop | restart
  • systemctl             start | stop | restart      shinken

Shinken est maintenant opérationnel. Il ne reste plus qu’à le configurer en fonction de votre SI.